Jusqu’au 4 septembre, l’armée française recule depuis ses frontières. Elle se trouve à 30 kilomètres à l’est de Paris. La VIème armée, sous le commandement du général Maunoury, est chargée de défendre la capitale. Une action est prévue pour le 6 septembre, mais les allemands se sentant fragilisés anticipent et portent l’attaque, entre autres, sur le secteur de Villeroy dès le 5.

L’armée française, bien qu’épuisée, fait demi-tour et le force à reculer dans des combats héroïques.

La 1ère bataille de la Marne se termine le 10 septembre. L’armée allemande se retranche alors sur l’Aisne.

Deux millions d'hommes vont s'affronter pendant plusieurs jours sur un front de 250 kilomètres.

La plus grande bataille que l'histoire ait jamais connue.

Parmi ce qui a été dit après cette terrible bataille, le Général Von Kluck reconnait:

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now